Quel dénouement ! Charleroi domine toujours le RWDM après une erreur embarrassante du gardien Koffi

D’abord le concert de sifflets, puis l’explosion de joie. Charleroi se dirigeait vers une défaite douloureuse après une nouvelle erreur du gardien Koffi, mais dans le temps additionnel, l’impossible s’est produit. Avec deux nouveaux buts, l’équipe locale prenait le dessus sur le RWDM. Koffi fondait en larmes, Gueye était encore expulsé du terrain avec le rouge. Une phase finale qui avait tout pour elle.

Charleroi – RWDM en bref :

  • Moment clé : Nous sommes déjà à la 101e minute lorsque Charleroi obtient un dernier coup de pied de coin. Au RWDM, ils ne parviennent pas à dégager le cuir et Dragsnes sait comment s’y prendre. Le Norvégien de 29 ans déballe une délicieuse omelette, un but qu’il ne marquerait même pas dans ses rêves les plus fous.
  • Homme du match : Velte Dragsnes a connu son heure de gloire. D’un coup de pied retourné, il a offert à son équipe sa deuxième victoire de la saison.
  • Remarquable : Les choses ne vont pas vraiment bien pour Charleroi, mais le club n’a pas encore perdu à domicile cette saison. Les Carolos ont fait trois matches nuls à Mambourg et aujourd’hui, ils se sont imposés. la deuxième victoire à domicile.

Koffi a tout faux

Avance rapide jusqu’à la minute 82. Le match entre Charleroi et le RWDM n’a pas eu beaucoup d’intérêt jusqu’à ce moment-là. Beaucoup de négligence dans la zone de vérité et très peu d’occasions. Nous avons dû nous contenter de quelques tirs de la deuxième ligne.

L’image la plus frappante est sans doute la blessure de l’arbitre Lawrence Visser. Le quatrième arbitre, Theophile Diskeuve, a ainsi pu faire ses débuts en première division.

A la minute 82, le match explose complètement.

Il n’y avait rien d’anormal, mais les lumières se sont éteintes pendant un moment pour Hervé Koffi. Le gardien de Charleroi tentait d’éliminer Gueye, mais ce dernier s’emparait du cuir comme ça. L’attaquant du RWDM n’avait plus qu’à taper le cuir dans le but vide. Tout Charleroi est en deuil. Avec Koffi en tête.

Voici un contenu inséré d’un réseau de médias sociaux qui veut écrire ou lire des cookies (Twitter). Vous n’avez pas donné votre accord.

Charleroi en proie au délire dans le temps additionnel

Mais les Carolos n’ont pas baissé la tête. Nous avons eu droit à neuf minutes de temps supplémentaire et Charleroi a alors complètement renversé le match. Defourny parvenait d’abord à arrêter une tête de Stulic, mais sur le rebond, le gardien du RWDM devait s’incliner. Dabbagh a marqué le but du 1-1.

Il pensait également qu’il aurait pu y avoir plus, car le Palestinien se précipitait pour mettre le ballon au centre. Quelques minutes plus tard, cependant, les choses dégénéraient momentanément. Sur la ligne de touche, les mannequins commençaient à danser et c’est Gueye qui avalait deux cartons jaunes. Le carton a été donné au mauvais joueur, Gueye n’y étant pour rien.

Le RWDM a donc continué à jouer à dix pendant un moment et cela s’est vu sur le dernier coup de pied de coin du match. Dragsnes tirait la paille la plus longue en envoyant le cuir au fond des filets d’un coup de pied retourné.

Le Mambourg a complètement explosé, à juste titre. C’est sans aucun doute une victoire qui fera immensément plaisir à Felice Mazzu et aux siens.

Mazzu : « J’ai toujours voulu voir cette mentalité »

  • Isaac Mbenza (Charleroi) : « C’est ça le football. Nous continuons à nous battre, même après cette erreur de Koffi. Nous pouvons perdre le match à ce moment-là, mais nous sommes là pour le soutenir. Nous sommes très heureux de cette victoire. Nous avons contrôlé le match pendant les 70 premières minutes. Nos supporters ont été présents dès le début et nous ont soutenus dans les moments difficiles.
  • Jeff Reine-Adelaide (RWDM) : « C’est très compliqué. Nous menions 0-1 et il y a eu 9 minutes de prolongation. J’ai trouvé que c’était un bon match des deux côtés. Nous pouvions prendre un ou trois points ici. Notre système était nouveau pour nous car normalement nous cherchons la profondeur de Mickaël Biron (qui est blessé, ndlr.). Aujourd’hui, nous avons essayé de jouer dans les petits espaces. Au début, nous avons eu du mal, mais petit à petit, nous sommes entrés dans le jeu. Mais nous sommes très déçus ce soir.
  • Felice Mazzu (Chareleroi) : « Si nous avions perdu ici, je n’aurais pas su quoi dire à mes joueurs. Ils ont mis de l’intensité et de l’envie. Hervé (Koffi, éd.) a malheureusement commis une erreur et nous étions menés 0-1. Mais nous sommes revenus grâce à notre mentalité. Nous avons touché le poteau, puis leur gardien s’est interposé. Les garçons ont montré qu’ils voulaient gagner ce match. C’est la chose la plus importante aujourd’hui. Sur les dix matches que nous avons joués, nous n’avons peut-être pas pris de points à huit reprises. Nous avons reçu beaucoup de critiques et nous avons aussi perdu. Il n’est donc pas évident de donner confiance aux joueurs. J’aimerais toujours voir cette mentalité, à chaque match. J’ai toujours trouvé que nous pouvions travailler dans une bonne ambiance. Je sais que j’ai été un peu dur la semaine dernière parce que nous avons donné le ballon, ce qui n’est pas conforme aux valeurs du club. C’est pour cela que j’étais en colère. Nos supporters ont été hyper positifs. Même dans les périodes difficiles.
  • Claudio Caçapa (RWDM) : « Gueye était innervé et c’est pour cela qu’il a reçu un carton rouge. Je ne suis pas d’accord avec ça. Je suis très déçu car nous avons avalé deux buts en fin de match. Pour moi, c’était un match gagné, mais malheureusement nous avons perdu. Cela signifie que nous devons travailler encore plus dur, y compris sur la mentalité de mes joueurs. Les joueurs ont également été un peu effrayés par le terrain, qui n’était pas vraiment idéal. En effet, nous avons marqué avec un peu de chance, mais la chance, ça se force ».
  1. Fin, 22h45 Fin. Ce match est donc terminé. Koffi a semblé être le schlemiel suite à une bourde. En prolongation, les Carolos ont tout de même réussi à conserver les trois points à domicile. Dabbagh a offert le 1-1, Dragsnes a marqué le but de la victoire.&nbsp ; .
  2. seconde mi-temps, minute 103 fin du match

  3. deuxième mi-temps, minute 102.
  4. But de Vetle Dragsnes de Charleroi en deuxième mi-temps, minute 101. 2, 1.
  5. deuxième mi-temps, minute 101. Dragsnes le fait d’un coup de pied retourné. Improbable mais vrai : le score est en fait de 2-1. Le coup de pied de coin de Charleroi est bloqué et Dragsnes sait quoi en faire. D’une belle traction, il envoie le ballon dans le but. Les trois points restent à Charleroi. Quelle fin de match !
  6. Heymans frappe le poteau ! Le diable est clairement dans la queue dans ce match. Heymans parvient à reprendre de la tête un coup franc et frappe le poteau.&nbsp ; . deuxième mi-temps, minute 97.
  7. Deuxième carton jaune pour Makhtar Gueye du RWDM en seconde période, minute 96
  8. seconde mi-temps, minute 96. Gueye reçoit un nouveau carton rouge. Les mannequins se mettent à danser sur la ligne de touche pendant un moment. Mboup et Mbenza se disputent un débris. Finalement, Gueye reçoit son deuxième carton jaune du match. Dragsnes reçoit également un carton jaune .
  9. Carton jaune pour Vetle Dragsnes de Charleroi en seconde période, minute 96
  10. Carton jaune pour Makhtar Gueye du RWDM en seconde période, minute 94
  11. seconde mi-temps, minute 93. Dabbagh marque le 1-1 ! Charleroi revient tout de même à la charge. Defourny fait un bon arrêt sur la tête de Stulic. Dabbagh, lui, a bien suivi et envoie le cuir dans le but vide sur le rebond. Tout est à refaire au Mambourg.
  12. But en seconde période, minute 93 par Oday Dabbagh de Charleroi. 1, 1.
  13. seconde mi-temps, minute 89. Nous plongeons silencieusement dans la dernière ligne droite. Que peut encore faire Charleroi après cette énorme bourde de Koffi ? Nous aurons probablement beaucoup de minutes supplémentaires.&nbsp ; .
  14. seconde mi-temps, minute 84. Remplacement à Charleroi, Nikola Štulic entre, Stefan Knezevic sort
  15. deuxième mi-temps, minute 84.
  16. Koffi fait fausse route. Ai, ai Hervé Koffi. Le gardien de Charleroi récupère le cuir et tente de dribbler. Il veut éliminer Gueye, mais ce dernier s’empare du ballon comme ça. L’attaquant du RWDM peut botter le cuir dans le but vide. Quelle bourde… Deuxième mi-temps, minute 82.
  17. But en seconde période, minute 82 par Makhtar Gueye du RWDM. 0, 1.
  18. seconde mi-temps, minute 79. Remplacement à Charleroi, entrée en jeu de Daan Heymans, sortie de Ryota Morioka

Auteur

  • Roger

    Hello, moi c'est Roger, passionné du FC Barcelone et d'Anderlecht, je marie le tiki-taka espagnol avec la fougue belge sur le terrain. Le Camp Nou et le Parc Astrid sont mes temples, et je vis pour le football.

LIRE  L'Antwerp se rend à Barcelone avec une victoire facile contre un Westerlo en difficulté