Steven Defour désapprouve la gestion des matches : « Nous restons avec un sentiment de merde ».

Bitsy, c’est vrai. L’OH Leuven et le KV Mechelen se sont livrés à de nombreux duels difficiles. Ceux-ci ont été trop souvent sifflés en faveur des visiteurs, estime Steven Defour.

« Je pense que Nathan Verboomen n’a pas bien sifflé aujourd’hui », a déclaré l’entraîneur juste après le match. « Je le lui ai dit aussi et j’espère qu’il en tirera les leçons.

Le fait qu’un tir de Foulon soit détourné juste avant ou au-delà ( ?) de la ligne par Louvain gêne également Defour.

« La question de savoir si le ballon a franchi la ligne ou non ne se pose pas vraiment si l’on dispose d’une technologie sur la ligne de but. Mais la Pro League ne veut pas investir dans ce domaine.

L’entraîneur se sent tellement dépossédé du 1-1 en première mi-temps.

Defour se rend également compte que son équipe perd le match à cause de ses propres erreurs.

« Nous avions dit avant le match que Louvain était dangereux dans la conversion. L’équipe n’a pas été assez attentive à cela, surtout dans le premier quart d’heure.

« Vous ne pouvez pas », répond l’entraîneur.

« Maintenant, nous avons un sentiment de merde ». Juste au moment où des matches solides contre l’Anvers, Anderlecht, Genk et le Cercle Brugge sont à l’ordre du jour.

« Il est temps de se remettre les idées en place et d’analyser ce qui doit être amélioré », juge Defour.

Auteur

  • Roger

    Hello, moi c'est Roger, passionné du FC Barcelone et d'Anderlecht, je marie le tiki-taka espagnol avec la fougue belge sur le terrain. Le Camp Nou et le Parc Astrid sont mes temples, et je vis pour le football.

LIRE  STVV le fait aussi dans le temps additionnel : Koita gâche la fête à Charleroi ultimate still from the dot