Le Wonderboy Antonio Nusa donne au Club de Bruges la victoire finale après un jeu du chat et de la souris avec Charleroi

Du sang, de la sueur, des larmes et deux grands joueurs. Le Club Brugge a survécu à une chancre contre Charleroi grâce à un superbe Simon Mignolet et a finalement rompu le charme dans l’ultime slot grâce à un Antonio Nusa étincelant. Les bleus-noirs se rendent donc à Besiktas en Conference League avec un bon sentiment.

Club Brugge – Charleroi en bref :

  • Moment clé : Le Club Brugge a eu beaucoup de mal à s’imposer face à une équipe de Charleroi au caractère bien trempé. Mais la contribution d’Antionu Nusa s’avère être un coup d’or. A la 87e minute, le Norvégien de 18 ans adressait un centre qui prenait la direction du but.
  • Homme du match : Simon Mignolet a répondu présent quand il le fallait. En particulier en seconde période, le gardien de but du Club Brugge s’est montré intraitable en réalisant trois superbes arrêts sur Dabbagh.
  • Notable : Le Club Brugge a marqué 18 fois en six matches. Cela représente une belle moyenne de trois buts par match. Personne ne fait mieux en Jupiler Pro League, même avec un match de plus au compteur.

Douche froide précoce pour le Club Brugge

N’étaient-ils pas encore tout à fait réveillés ? Au Club Brugge, ils avaient complètement raté leur départ contre Charleroi. Les Carolos avaient déjà donné deux avertissements, mais après un troisième, c’était fini. Guiagon, titularisé pour la première fois, punissait une défense défaillante et envoyait le cuir dans le petit filet. Mignolet n’avait aucune chance.

L’avantage de ce but précoce, c’est que les bleus-noirs avaient encore tout le match pour rectifier le tir. Le Club Brugge dominait ensuite et se mettait patiemment en quête de l’égalisation. Celle-ci est venue, elle aussi.

Zorgane subissait une perte de balle et Andreas Skov Olsen avait donc un peu d’espace. Ce n’est pas le cas du Danois, qui servait Thiago pour le but du 1-1. Le Brésilien a tout de même inscrit son quatrième but de la saison.

Mais les malheurs de Bruges n’étaient pas encore terminés. Comme un coup de tonnerre, le 1-2 était inscrit au tableau d’affichage. Et c’est encore un débutant qui était à l’origine du but. Vetle Dragsnes voyait son tir entrer dans le but par le dos de Spileers. Avec la part de chance nécessaire.

Le Club Brugge ne s’est pas arrêté là. Quelques minutes plus tard, les signes étaient déjà bien présents. Kyriani Sabbe, qui remplaçait Tajon Buchanan, blessé, délivrait un centre parfait pour Mechele. Le défenseur a ensuite magnifiquement marqué de la tête le but du 2-2. Il s’agit d’ailleurs de la troisième passe décisive pour Sabbe lors de ses trois derniers matches à domicile.

Le remplaçant Nusa fait la différence

Il ne restait plus que 45 minutes à jouer. Au début de la seconde mi-temps, Charleroi a également fait un match nul très serré. Une leçon à retenir pour le Club Brugge ? Heureusement pour eux, Simon Mignolet est là quand il le faut. A trois reprises, Dabbagh a tiré plusieurs fois de manière dangereuse. A chaque fois, Mignolet a repoussé ces tentatives hors de sa surface de but.

Ronny Deila a dû se dire qu’il était grand temps de faire entrer Antonio Nusa. Et le Norvégien de 18 ans s’est également chargé de la rédemption. Il envoyait son adversaire dans les bois et délivrait ensuite un centre qui s’envolait comme ça. Plus personne ne touchait le ballon. Mais quelle semaine pour Nusa qui a débuté avec l’équipe nationale norvégienne avec trois passes décisives et un but en deux matches.

Charleroi contre la toile, on s’en doute, mais les troupes de Felice Mazzu ont fait preuve de résilience. Après une occasion pour Thiago, c’était au tour de Heymans. Il se dirigeait vers le 3-3, mais Mechele y mettait un terme. Sur la ligne de but, le défenseur brugeois envoyait le ballon en corner. Sur le contre, c’était ensuite 4-2 après une belle action individuelle de Ferran Jutgla. Cela fera plaisir à l’attaquant espagnol après sa blessure.

Avec un nouveau match reporté, le Club Brugge est désormais en tête avec 13 points, aux côtés de Gand et d’Anderlecht. Ces deux équipes seront encore en lice dimanche.

Nusa : « C’est pour cela que l’on vit en tant que footballeur »

  • Simon Mignolet (Club Brugge) : « Je suis très heureux de ces trois points. Notre début de match n’a pas été très bon. Les cinq premières minutes étaient pour Charleroi et ils ont également pris l’avantage. En seconde période, j’ai dû récupérer quelques ballons et je suis heureux pour l’équipe d’avoir pu sauver ces ballons. C’est très important dans ces moments-là, dans un match difficile, de trouver le moyen de prendre les trois points.
  • Antonio Nusa (Club Brugge) : « Je suis très heureux. C’était un match passionnant aujourd’hui, mais nous devions gagner. Je suis heureux d’être entré en jeu et d’avoir fait la différence. Je suis particulièrement heureux que nous ayons pris les trois points aujourd’hui. C’était très important. Que les supporters m’en veuillent ? Je veux juste entrer en jeu et aider l’équipe. Mais si le public m’aide, c’est plus facile de jouer au football. C’était une semaine vraiment folle. Mais c’est pour cela que l’on vit en tant que footballeur. Je m’amuse maintenant.
  • Felice Mazzu (Charleroi) : « Nous avons montré de très belles choses. En seconde période, nous nous sommes créés de très grosses occasions. Malheureusement pour nous, Mignolet les a arrêtées. Nous avons été trop doux sur le troisième but. Nous voulons nous excuser auprès du joueur qui est au sol et qui forme des espaces. C’est pour cela que le centre arrive. Nous devons encore progresser dans ce domaine. Mais au vu de notre jeu, nous ne méritons pas de perdre ici ».
  • Ronny Deila (Club Brugge) : « C’était stressant parce que nous n’avons pas contrôlé ce match. Nous avons mal commencé le match et ils ont marqué rapidement. Bien sûr, il faut ensuite courir après quelque chose et nous avons marqué le 1-1. Nous avons ensuite perdu notre élan et le score est passé à 1-2. En deuxième mi-temps, ils ont eu quelques occasions. Heureusement, nous avions un Mignolet incroyablement fort ce soir. Il nous a sauvés. Nous avons un banc qui peut faire la différence et aujourd’hui les remplaçants l’ont fait. Nous avons un banc qui peut faire la différence et aujourd’hui les remplaçants l’ont fait. Je suis très satisfait de cela.
  1. fin, 22h46. Fin. Le match fou est maintenant terminé. En seconde période, Charleroi s’est procuré une série d’occasions. Mais Mignolet est à la hauteur et à l’autre bout du terrain, le ballon entre dans les filets. Finalement, Nusa et Jutgla ont marqué.
  2. seconde mi-temps, minute 97 fin du match
  3. seconde mi-temps, minute 96. Jutgla conclut lui-même : 4-2 ! Charleroi met tout en jeu et les espaces sont grands dans sa propre moitié de terrain. Jutgla démarre le match dans sa propre moitié de terrain et le termine proprement après quelques centres. Cela fera plaisir à l’Espagnol après ses blessures.&nbsp ; .
  4. But de Ferran Jutglà du Club Brugge en seconde période, à la minute 95. 4, 2.
  5. seconde mi-temps, minute 92. Remplacement à Charleroi, Mitchy Ntelo entré, Jonas Bager sorti
  6. seconde mi-temps, minute 91. Remplacement au Club Brugge, Denis Odoi entre, Igor Thiago sort
  7. seconde mi-temps, minute 91. Arrêt de Mechele. Les choses se corsent maintenant. Thiago peut d’abord s’élancer seul vers Koffi, mais le gardien sauve. De l’autre côté, Charleroi est également proche d’un but. Mechele joue un rôle héroïque en repoussant le tir de Heymans en corner.
  8. seconde mi-temps, minute 88. Le centre de Nusa s’envole ! Le Club Brugge a réussi son coup. Antonio Nusa passe un Carolo et veut ensuite adresser un centre à Jutgla. L’Espagnol ne touche pas le cuir, mais le ballon s’envole au second poteau.&nbsp ; .
  9. But en seconde période, minute 87 par Antonio Nusa du Club Brugge. 3, 2.
  10. seconde mi-temps, minute 85. De Cuyper à côté. Jutgla s’installe bien sur la droite et ouvre le jeu sur la gauche. Il y a de l’espace pour De Cuyper. L’ailier gauche sort son excellent pied gauche et frappe au but. Il s’en est fallu de peu pour que le score soit de 3-2.
  11. seconde mi-temps, minute 81. Remplacement à Charleroi, entrée de Daan Heymans, sortie d’Isaac Mbenza
  12. seconde mi-temps, minute 81. Thiago abandonne. De Cuyper envoie un nouveau centre dangereux vers son attaquant Thiago. Le Brésilien peut également reprendre de la tête, mais ne parvient pas à faire un signe de tête vers le sol. Il y aurait pu y avoir plus dans cette affaire.
  13. seconde mi-temps, minute 81. Remplacement à Charleroi, entrée d’Adrien Trebel, sortie d’Adem Zorgane
  14. seconde mi-temps, minute 79. Remplacement au Club Brugge, Ferran Jutglà entre en jeu, Andreas Skov Olsen sort.
  15. seconde mi-temps, minute 79. Remplacement au Club Brugge, Dedryck Boyata entre, Kyriani Sabbe sort
  16. seconde mi-temps, minute 79. Deila lance un deuxième attaquant avec Jutgla. Skov Olsen est l’enfant de la balle et entre directement en jeu. Boyata obtient également quelques minutes de jeu.&nbsp ; .
  17. Carton jaune pour Adem Zorgane de Charleroi en seconde période, minute 76
  18. Carton jaune pour Raphael Onyedika du Club Brugge en seconde période, minute 76
  19. seconde mi-temps, minute 76. Les mannequins se mettent à danser pendant un moment. Onyedika veut jouer au football rapide et s’empare du ballon tenu par Zorgane. Les deux reçoivent un carton jaune sous le nez.

Auteur

  • Roger

    Hello, moi c'est Roger, passionné du FC Barcelone et d'Anderlecht, je marie le tiki-taka espagnol avec la fougue belge sur le terrain. Le Camp Nou et le Parc Astrid sont mes temples, et je vis pour le football.

LIRE  VIEW : "Personne à la table des prolongations ne donnerait la main à Leoni"