Le « prince héritier norvégien » Antonio Nusa impressionne le Club de Bruges : « De grandes choses l’attendent ».

La semaine a été vraiment folle, mais c’est ce que l’on vit en tant que footballeur. Antonio Nusa a vécu une semaine de rêve : débuts avec but et passes décisives en équipe nationale norvégienne et match de remplacement pour le Club Brugge contre Charleroi.

Malgré ses bonnes performances avec la Norvège, Nusa n’a pas été titularisé contre Charleroi. « Tout d’abord, il n’était pas certain qu’il soit dans le groupe, car après les deux matches avec la Norvège, il était très fatigué », a expliqué Ronny Deila.

L’avenir sourit à Nusa, mais le jeune prodige norvégien veut y parvenir étape par étape. A la fin du mercato, l’ailier de 18 ans a vu son transfert à Chelsea passer.

« Ce choix a déjà été fait avec ma famille et mon courtier, je veux continuer à grandir au Club Brugge. Je verrai ce qui se passera à l’avenir. Je ne pense qu’à l’instant présent, je me concentre sur le Club Brugge et sur le fait de devenir un meilleur joueur.

Cet état d’esprit caractérise Nusa, selon son entraîneur. « C’est un garçon fantastique qui a les pieds sur terre et qui est très désireux d’apprendre. J’ai vu comment en Norvège, après Haaland, il est devenu le prince héritier du football norvégien.

Pourtant, Nusa garde les pieds sur terre en Flandre occidentale. « C’est à lui de faire ses preuves ici. S’il le fait petit à petit, de grandes choses l’attendent », estime Deila.

Les liens entre Nusa et Deila sont déjà bons. « L’entraîneur m’écoute bien après ce qui s’est passé, nous sommes sur la même longueur d’onde. Il m’aide à rester calme et à être moi-même. Bien sûr, le fait que nous ayons la même langue maternelle nous aide.

LIRE  Quelles sont les équipes qui vont connaître une saison noire en bas de l'échelle ? "Pour la première fois, j'ai l'impression que Charleroi doit se méfier.

« Quand j’étais loin avec l’équipe nationale, il s’est passé beaucoup de choses. C’est tout nouveau pour moi et c’est beaucoup à assimiler. C’est comme ça dans le football, tout change rapidement », explique Nusa.

Mais le fait que Nusa ait tout pour réussir dans ce football en constante évolution est clair, même pour son coéquipier Simon Mignolet. « C’est un footballeur incroyable. Il doit rester calme et continuer à progresser. On lui prédit un grand avenir et je pense qu’il sera à la hauteur ».

Auteur

  • Roger

    Hello, moi c'est Roger, passionné du FC Barcelone et d'Anderlecht, je marie le tiki-taka espagnol avec la fougue belge sur le terrain. Le Camp Nou et le Parc Astrid sont mes temples, et je vis pour le football.